entete
English  
Nouveautés!
Ecole d'aquarelle
Horaires
Ateliers-intensif
Admirez
Art à vendre
Petits formats
Demos
Trucs, astuces
Techniques
Les pigments
Les papiers
L'artiste
Contactez-moi
 grand ménage
trempage et désinfection

J'ai pris 2 bols de grosseurs différentes; un pour les gros pinceaux plats et un autre pour les petits ronds.
Dans chacun, j'ai mis de l'eau tiède avec quelques gouttes de Javel, il ne faut pas que le niveau de l'eau soit plus haut que la virole.
Il faut y déposer les pinceaux secs pour qu'ils aspirent l'eau jusque dans la virole, parce que c'est souvent à cet endroit qu'ils ont besoin d'un grand ménage. C'est aussi à cet endroit qu'il se crée parfois de la moisissure.
Laissez les pinceaux tremper environ 5 minutes en vous assurant qu'ils sont très bien imbibés, puis lavez-les au robinet avec le savon à pinceaux.

séchage

Ensuite, je les serre bien fort dans un linge propre pour retirer toute l'eau des pinceaux. Je les laisse sécher à plat sur un autre tissu absorbant.
Pour les gros pinceaux, qui prennent beaucoup plus de temps à sécher, je leur met le nez dans le tissu pour que toute l'humidité soit absorbée vers le bas et ne reste pas dans la virole. Laisser ainsi jusqu'à complètement secs.

nettoyage de la palette

Regardez bien le fond de la palette et les espaces pour les mélanges; la partie inférieure de chacun a été lavée avec le savon à pinceau (qui est idéal pour enlever les taches de pigments) et la partie supérieure pas lavée.

Parfois j'utilise une petite spatule pour retirer une substance visqueuse qui pourrait évoluer en moisissure. Les pigments dont on se sert moins se sépare; la gomme arabique se sépare du pigment et couvre la surface.
Ensuite je fais l'opération de nettoyage avec le pinceau.

nettoyage des pigments

Maintenant il faut nettoyer chacun des pigments et son gobelet.
Je vaporise la surface du pigment avec une eau pure qui contient que quelques gouttes de javel. Puis je prends un pinceau plat qui ne sert qu'à cela, et flatte toute la surface pour retirer l'eau et les saletés qui s'y trouvent.
Prendre bien soin de nettoyer les coins et rebords de chaque gobelet.

oxygéner le pigment

Quand le nettoyage est complété, je vaporise d'eau pure et j'ajoute du pigment neuf là où il y a besoin. Une palette bien pleine de pigment sèche beaucoup moins vite qu'une palette maigre.
Ensuite je cisaille le pigment figé à l'aide d'une petite apatule pour pouvoir mélanger l'ancien pigment et le neuf plus aisément. Cela permet d'hydrater les petites particules séchées et oxygène le vieux pigment.
Ensuite, je vaporise à nouveau, met le couvercle et met la palette au frigo pour le temps que je serai au jardin et j'aurai l'esprit tranquille que ma palette restera toute fraîche et propre.